Alimentation, J'ai testé, Vegetarian Friendly

J’ai testé Smeal : Un meal-shake prêt en 1 minute

29 septembre 2017

Bonjour à tous!

Quand on est food blogger, on mange beaucoup. Ce n’est pas un secret. Alors si vous ajoutez à cela un temps plein du lundi au vendredi de 9h à 18h, ça me laisse concrètement le weekend pour tester de nouvelles adresses et vous présenter les bonnes adresses parisiennes des plus connus, aux petits coffee shop qui viennent d’ouvrir. Alors forcément, quand les week-end prolongés arrivent, c’est le moment pour moi de carburer et de tester plein de nouvelles adresses! Pour le petits déjeuner, le déjeuner, le dessert voire le goûter. Vous comprenez maintenant pourquoi j’ai choisis de ma spécialiser avant tout dans les « brunch » qui englobent tous ces moments de la journée, plutôt que dans les dîner. Sinon, clairement, je ne m’en sortirai pas! Alors manger c’est bien, c’est convivial aussi, mais à un moment donné, le corps se demande ce qui se passe!

Par ailleurs, quand on est food blogger, le sport est un allié indispensable. Car non, je n’ai pas la morphologie magique qui me permet de manger autant que je veux sans prendre un gramme. Je vais donc au sport au minimum une fois tous les 2 jours, et parfois plus quand ma salle n’est pas fermée pour l’été! J’alterne entre le matin et le soir. Du coup, parfois, quand je reviens de ma séance matinale, je n’ai pas forcément le temps de prendre un petit déjeuner.

C’est pour ces deux raisons que lorsque SMEAL m’a contacté pour tester leur shaker, j’ai accepté volontiers pour voir si leur Meal-shake pouvaient être la solution à mes petits problèmes.

SMEAL, un repas équilibré prêt en un instant ?

Pour ce test, j’ai peu testé 3 saveurs. J’avais principalement envie de l’utiliser pour le petit déjeuner alors j’ai choisi les saveurs Choc’ avoine et Fruits des bois. Puis, pour la version salée, j’ai choisi saveur Légumes du potager. Les mal-shake sont végétarien, sans OGM et sans conservateur. Lors de votre première commande, vous obtenez le shaker qui vous permet alors de doser selon votre faim et surtout selon les calories que vous souhaitez ingurgiter ou pas. Sur la notice, vous avez le choix entre des repas de 300, 500 ou 600 calories. La première fois que j’ai testé, j’ai eu peur d’avoir faim. J’ai donc décidé de faire un repas de 500 calories pour le petit déjeuner. Autant vous dire que même si c’est liquide, la consistance du Meal-shake est telle que je n’avais absolument plus faim! Mais c’était limite trop. La fois suivante, j’ai donc décidé de réduire à 300 calories. Et là, honnêtement, c’était ce qu’il fallait. J’ai enchainé plusieurs fois dans la semaine, après séance de sport et sans, et à chaque fois, ça m’a permis de tenir toute la matinée. La sensation de faim n’est apparue qu’aux alentours de 11h45, soit juste avant l’heure du déjeuner.

Petit déjeuner

Le premier meal-shake que j’ai testé, c’était à partir de la saveur Choc’avoine ! Et vous savez quoi? Moi j’ai beaucoup aimé ! Il a un petit gout gourmand, comme un oréo. On peut dire que je suis contente de me lever le matin et de me faire mon shaker. Un peu de Smeal, un peu d’eau en respectant les doses indiquées, on secoue et c’est prêt! Ce que j’aime, c’est surtout de me dire que lorsque je n’ai pas le temps, j’ai finalement quand même le temps de me préparer un petit déjeuner nutritionnellement correct contrairement à une petite barre de céréales qui ne m’aurait certainement pas calé jusqu’au déjeuner.

Diner

En revanche, j’ai voulu tester un soir, alors que je n’avais pas eu le temps de faire les courses et j’ai vraiment senti le côté poudre du saveur légumes du potager. Un peu comme le sentiment de déguster un gaspacho mais pas très naturel. A garder sous le coude en cas de frigo très vide mais je suis définitivement moins fan que le choc’avoine ou le fruits des bois!

Mais alors de quoi ça se compose ?

Eh oui. Elle est là la vraie question. De quoi sont composés les meal-shake, dont seule quelques cuillère et un peu d’eau nous permettent de tenir toute une matinée au travail.

Les meal-shake ont tous la même composition, seule la saveur du produit les distingue. Chaque sachet contient alors des fibres, des antioxydants, des lipides, des protéines, et des glucides. Pour que ce soit plus clair, on nous explique sur leur site qu’un shaker de smeal correspondrait à :

  • 3 tranches de pain complet, ce qui correspond à 25% des AQR en glucides à absorption lente.
  • 1 cuisse de poulet qui correspond à 50% des AQR en protéines complète. Elle permettent de maintenir la masse musculaire (poke à tous ceux qui, comme moi sont en plein renforcement musculaire)
  • 1 avocat : 20% des AQR en fibres, ce qui participe à l’obtention d’un meilleur équilibre intestinal ; c’est aussi 25% des AQR en lipide avec une teneur importante en omégas 3 et 6.
  • 1 banane et 1 kiwi : Plus de 30% des NR en 26 vitamines et minéraux essentiel

P Retrouvez l’ensemble des informations nutritionnelle sur leur site. Sur le lien je vous renvoie directement sur la fiche nutritionnelle du choc’avoine.

Au final, qu’est-ce que j’en pense?

Vous savez, encore une fois c’est pareil pour tout. Je pense que Smeal est une aide au quotidien. Ca vous aide quand vous n’avez pas le temps, quand vous n’avez pas eu le temps de faire les courses, mais ça ne remplacera jamais une alimentation réelle. Je suis très contente de me faire mon shaker le matin, mais si j’ai le temps, j’aime tout autant me préparer un porridge avec un lait d’amande ou un smoothie bowl en y rajoutant des flocons d’avoine avant de mixer pour le rendre plus consistant et que ça me tienne davantage au corps pour la matinée.

Au final, je recommande chaleureusement le choc’avoine et le fruit des bois. Je n’ai pas été convaincue par la version salée des légumes du potager. Je pense que je préfère m’acheter un gaspacho ou une soupe   si jamais je souhaite me faire un diner léger si j’ai trop abusé des brunch les jours précédents.

Si vous avez peur de ne pas avoir la sensation de manger et que du coup de ne pas obtenir la sensation de satiété, je vous rassure, ce n’est pas le cas. Les meal-shake sont assez consistants pour vous tenir au ventre toute la matinée. Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à augmenter les quantités.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply